En vrac

Hack Attack : Reportage sur la sécurité par Kevin Roose

hackers

Kevin Roose, journaliste à Fusion débute une enquête sur le Hacking. Il demande à 2 hackers de faire la démonstration de leurs talents et pirater des données à lui. Une enquête étonnante qui montre que souvent le plus simple est de tromper l’humain derrière la machine.

Dans ce reportage, les piratages trouvent leurs sources dans des erreurs humaines. C’est très souvent le cas, il est plus simple de tromper un service client pour obtenir un accès à un compte, faire cliquer une personne sur un faux lien de fishing ou tester des mots de passes trop simples… Alors faire attention à ce que l’on fait, c’est déjà un premier niveau essentiel de protection de sa vie privée et eviter les hackings trop simple…

Last year, after reporting on the hacks of Sony Pictures, JPMorgan Chase, Ashley Madison, and other major companies, REAL FUTURE’s Kevin Roose got curious about what it felt like to be on the victim’s side of a giant data breach.

So he decided to stage an experiment: he invited two expert hackers (neither of whom he’d ever met) to spend two weeks hacking him as deeply and thoroughly as they could, using all of the tools at their disposal. His only condition was that the hackers had to promise not to steal money or any other assets, reveal any private information, or do any irreversible damage to him or anyone else. And when they were finished wrecking his life, they had to help him put it back together.

source : fusion.net

En francais :

L’an dernier, après les piratages dont la presse a fait l’echo de Sony Pictures, JP Morgan, Ashley Madison et d’autres société importantes, « Real Future », l’émission de Kevin Roose (https://twitter.com/kevinroose) à été curieuse de découvrir ce que l’on pouvait ressentir en étant du coté des victimes d’une perte de données importante.

Il ont alors décidé de mettre en place un test : Inviter deux hackers confirmés (jamais rencontrés) à passer deux semaines à essayer de pirater sa vie aussi profondement qu’ils le peuvent, utilisant tous les outils à leurs dispositions. La seule condition etait que les hackers devait promettre de ne pas voler d’argent ou quoi que ce soit d’autre, ne rien révéler de sa vie privée, ou faire quoi que ce soit d’irreversible pour lui nuire ou nuire à autrui. Ils devaient aussi promettre d’effacer leurs actions une fois la démonstration terminée.

source : fusion.net

Kevin Roose sur Twitter :

Découvrez la vidéo en anglais :

 

Découvrez la page qui explique cette expérience sur fusion.net.

I dared two expert hackers to destroy my life. Here’s what happened.

 

About the author

Eric Wallet

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.